Ce que j’ai découvert cette semaine

Cette semaine, je profite d'une explication destinée à une cliente pour m'attarder avec vous sur les signaux de communication.


05/06/2014 : Les signaux

On parle le plus souvent des signaux d'apaisement que donne le chien à l'Homme ou aux autres chiens voire à lui-même, aujourd'hui nous allons essayer d'aborder également les signaux qu'envoie l'Homme volontairement ou pas. Les différents signaux du chien visant à calmer les situations peuvent être adressés à différentes entitées, mais ce sont également des signaux détournés de la vie quotidienne. Leur but est d'indiquer que "tout va bien" en montrant quelque chose que le chien pourrait faire dans une situation tranquille : "tout va bien, je suis entrain d'explorer" par exemple. C'est signaux tendent à apaiser la situation, à faire cesser toute pression, à arrêter l'autre individu, ... Les chiens communiquent énormément, observer des signaux est normal. Il ne faut pas s'en inquiéter et ne pas rechercher la disparission totale de tout les signaux. Il faut prendre le contexte en compte, par exemple : si un chien fatigué baille, il baille peut-être pour calmer une situation ou peut-être parce qu'il est simplement fatigué.

Lister les signaux n'est pas quelque chose de particulièrement évident, mais en voici quelques uns :
- bailler
- cligner des yeux
- garder les yeux mi-clos
- détourner la tête
- se lécher les babines
- s'asseoir
- se coucher
- faire "semblant" d'explorer
- se mettre sur le dos
- se tendre
- haleter
- lever une patte
- reposer le poids de son corps sur un côté
- ...

Mais il y a également des signaux qui ne montrent ni une volonté d'apaisement, ni un signe de stress, mais au contraire, du bien-être. Par exemple, reposer doucement son poids tout en fermant légèrement les yeux montre que le chien est bien à cet instant là. Il y a également des signaux pour montrer l'agacement, l'auto-défense, prévenir de l'attaque. Il faut avoir conscience que le chien, dans son ensemble, ne désire pas attaquer, ne désire pas mordre, ne désire pas se défendre et qu'il communique pour éviter d'en arriver là. On peut observer alors, d'autres signaux, comme le retroussemet des babines, le museau qui se fronce, les dents qui se dévoilent, un grognement sourd... L'inclinaison des oreilles peut également donner une bonne indication de l'état d'esprit du chien.

Lorsque j'ai commencé à observer des signaux d'apaisement et d'autres signaux, j'ai trouvé ça très dur, il m'a fallu de l'entrainement pour parvenir à les voir en action. Je vous propose quelques photographies pour essayer de vous les montrer.


Fenris fixe du regard, fronce le museau, dévoile ses dents, tout en rapprochant son corps du sol : tout ces signes indiquent qu'il va mordre

Les chiens communiquent et ont une patience différente. A l'instar de certaines personnes très diplomates, Fenris communique énormément, pouvant se montrer très menaçant sans jamais passer à l'acte (morsure). Sa copine l'a compris et l'embête jusqu'à ce qu'il soit dans cet état là.

La scène continue, Haï Olly a embêté Fenris provoquant ces signaux agressifs, elle veut maintenant calmer le jeu. Parce que tout ça commence à l'inquiéter.Elle s'éloigne légèrement de lui, ralentit le rythme de sa course, ne le fixe plus et se lèche le bout du nez. En face Fenris voit ces différents signaux d'apaisement et se calme, il ne montre plus les dents et détourne le regard.


Haï Olly et Fenris


L'interaction s'achève là. Le fait de grogner, de montrer les dents, de communiquer, n'implique pas une réelle agressivité ou une réelle irritation. Fenris est passé à autre chose dès qu'Haï Olly a cessé de l'embêter.

Maintenant, voyons une petite vidéo très courte d'une interraction entre Fenris et un chiot, Ice Cream (à l'adoption : association Bêtes de Scène). Fenris tient son frisbee (valeur importante à ses yeux). Ice Cream s'approche, Fenris tend son corps brusquement pour montrer que ça lui déplait, immédiatement, le chiot s'éloigne et se couche. Quand Fenris se détourne et ne le regarde plus (deux signaux pacifique), Ice Cream se relève en détournant sa tête et le reste de son corps, comme si Fenris n'existait plus. De cette façon, il lui montre que tout va bien.



Nous avons vu quelques situations où les chiens produisent des signaux pour d'autres chiens. Voici des interractions Homme-chien, riches en signaux d'apaisement :


Fenris montre sa langue et il a les oreilles plaquées en arrière sans doute parce qu'il n'apprécie pas d'être tenu. L'instant d'après, il regarde celui qui le tient.


Les signaux peuvent être provoqué par des manipulations, par le fait d'être tenu ou par certaines postures du corps humain. Par exemple, se pencher vers le chien et approcher la main vers le haut de sa tête avec la paume vers le sol peut être perçu comme menaçant.


Lupita répond au rappel et s'approche, puis pour la féliciter sa maîtresse la caresse sur la tête. On peut observer ses yeux qui se ferme légèrement et ses oreilles se plaquer vers l'arrière pour calmer la situation.


En observant ses gestes, son ton, son état d'esprit et les réponses du chien, on peut parvenir à deviner ce qui le fait réagir et corriger en amont ses postures, sa façon de parler pour éviter de mettre son chien dans un état de stress où les signaux d'apaisement deviennent envahissant.

On va terminer avec une petite galerie ... avec tout de même quelques explications.


Face à l'inquiétude sucité par l'appareil photo, Fenris fait des "petits yeux".



Lorsque la pression monte, certains chiens montrent une piloérection importantes, comme on peut le voir chez Irokoi.



Le voyant trop exité, Fenris a mis fin au jeu de bagarre et Irokoi s'est couché, comme Ice Cream dans la vidéo, pour calmer la situation. On le voit qui fixe Fenris, attendant que ce dernier repropose le jeu.



Pour apaiser une situation, le chien peut se lécher les babines. Ce geste peut se réduire à un tout petit bout de langue à peine visible ou être plus important. C'est l'un des gestes les plus faciles à observer (avec le fait de détourner la tête, de s'asseoir, de se coucher, ...) car il est universel. Une inclinaison d'oreilles, de queue, une piloérection peuvent ne pas être visible chez certaines races et d'autres signaux comme le corps qui se tend peuvent être dur à détecter au premier abord.



Voilà, c'était une toute petite introduction aux signaux et notamment aux signaux d'apaisement, pour en savoir plus je vous recommande chaudement le livre de Turid Rugaas : "Les signaux d'apaisement : les bases de la communication canine".
- Céline Ouzilou - Comportementaliste Canin - n° Siret : 52315098500027 -
située près de Rennes (35)