Ce que j’ai découvert cette semaine

Je suis comportementaliste canin et je crois qu’il faut toujours se former, apprendre, découvrir. En partant de cette idée, j’ai décidé de faire une série d’article intitulé « ce que j’ai découvert cette semaine ». Il s’agira d’articles divers et variés qui tenteront de suivre ma démarche d’apprentissage qui ne se limite pas forcément au comportement canin, d’autres animaux mais également des humains pourront être mis à l’honneur. Ces articles ne seront pas construits comme des exposés sur tel ou tel sujet, mais des réflexions, des notes, des analyses, …

Je lis quasiment tous les jours divers articles, mais certains ont besoins d’être davantage ruminés que d’autres et c’est sur ces derniers que j’essaierai de faire mon « papier de la semaine ».



12/02/2012 : Mimétisme, Neurone miroir et éducation canine

Le mimétisme est une méthode d’apprentissage particulièrement intéressante à mes yeux puisque l’Homme n’agit pas directement sur l’animal. L’apprentissage se fait totalement sur la volonté du chien et cela peut provoquer quelques surprises bien agréables pour l’humain.

Un chien s’assoie. La personne le récompense. Un autre chien regarde et assimile que lorsqu’un chien s’assoie, il a la possibilité d’avoir une récompense. Pour obtenir la récompense, le second chien apprend l’ordre de lui-même. Travailler en groupe ou avec plusieurs chiens permet donc d’avoir un effet de mimétisme et d’accélérer l’apprentissage de chacun, à condition que les méthodes s’y prêtent.

J’ai choisi d’intituler ce petit article « mimétisme, neurone-miroir et éducation canine », nous avons parlé du mimétisme dans l’éducation, reste à s’approcher des neurones-miroirs. Personnellement, j’ai un peu tendance à fuir lorsqu’on commence à me parler du fonctionnement des neurones, des gènes ou même de la tyroïde, … L’ensemble des documents deviennent rapidement bien trop technique à mon goût. Cependant j’essaye de corriger ce vilain défaut et de laisser libre court à ma curiosité pour découvrir et pour appréhender le comportement sous un autre jour.

Les neurones-miroirs donc, on va être le moins technique possible, pour ne perdre personne, pour ceux qui voudront aller pour rien, tout d’abord bravo et je vous met des liens en bas de pages. Si j’observe une personne attraper une pomme, une partie de mon cerveau attrape une pomme. Il en va de même chez les animaux et cela fonctionne également entre deux espèces (entre le singe et l’Homme par exemple).

Une expérience a ensuite été faites pour savoir jusqu’à quel point le cerveau avait effectué cette action. Des participants ont fait certaines actions et en ont vu d’autres en vidéo. Deux semaines plus tard, en interrogeant les participants, il a été mis en avant qu’ils pensaient avoir réalisé les actions qu’ils avaient simplement observées.

Si le mimétisme peut s’expliquer sans les neurones miroirs, par la compréhension des causes et des effets, ces derniers doivent tout de même jouer un certain rôle dans l’apprentissage. Leur découverte soulève bien des questions d’ordres philosophiques, comme le rôle des neurones miroirs dans la culture ou la différence entre la séparation physique et mentale entre deux individus, pour ma part, je m’arrêterai là.


Les liens :

Wikipédia, Mimétisme comportemental pour l’apprentissage
Wikipédia, Neurone Miroir
Cygnification, Neurones miroirs
Agora Vox, Neurones miroirs
Slate.fr, mimétisme interspécifique
- Céline Ouzilou - Comportementaliste Canin - n° Siret : 52315098500027 -
située près de Rennes (35)